Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog philosophique de francois CHARLES

Oublie moi

2 Novembre 2013 , Rédigé par francoischarles Publié dans #poésie

 

 

Meme si je t’ai trouvé

Meme si je suis venue

Meme si je t’ai conquis

Oublie- moi

 

Meme si tu m’as aimée

Quand je cherchais ma vie

Meme si tu m’as conquise

Oublie-moi

 

Meme si tu m’as aidée

Quand j’étais en détresse

Meme si tu as tout fait

Oublie-moi

 

Meme si c’est toi toujours

Qui était près de moi

Pour me donner des forces

Oublie-moi

 

Meme si c’est toi souvent

Qui m’avait oubliée

A cause de mes humeurs

Oublie-moi

 

Meme si c’est toi enfin

Qui subi le calvaire

A cause de ma famille

Oublie-moi

 

Oublie mon beau visage

Oublie ma belle voix

Oublie mon beau sourire

Oublie que l’on pouvait

Toi et moi s’accorder

Plus que tout couple au monde

 

Oublie que j’ai parlé

Et puis parlé encore

Bien plus que raisonnable

Pour bien me protéger

Car tu sais je n’ai rien

Car tu sais que j’ai peur

De me retrouver seule

Mais puisque c’est ainsi

Puisque je t’ai trahi

Comme j’ai souvent trahi

Et le ferai encore

Oublie-moi

 

Mais si un jour prochain

Le ciel s’éclaircit

N’oublie non surtout pas

Que je quitterai tout

Pour vivre enfin ce qui

M’attire près de toi

En espérant que toi

Tu ne m’oublieras pas

 

 L pour F

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bmalaguti 06/11/2013 18:41

Bonjour Monsieur,

J'ai lu cet article sur le cercle les échos. J'avais également lu un article de vous intitulé "n'y aurait-il pas de légitimité pour un vrai centre?" Outre un hommage appuyé à François BAYROU, on
peut aimer le discours et l'esprit d'analyse mais pas forcément l'homme, vous énonciez une vérité évidente: "Le centre n’aime d’ailleurs pas les extrêmes, non maîtrisables, car trop éloignés."

Sur ce point, nous sommes d'accord et l'accord survenu hier entre les "deux centres", n'hésitons pas à énoncer des paradoxes, est une bonne nouvelle pour la France mais pas forcément pour les
Français. Désenchanté de la politique, dites-vous, la magie n'opère plus, c'est le cas d'un électeur sur deux qui ne se sent pas concerné ou pire pas écouté. Si des leaders d'opinion comme vous se
détachent de la politique, c'est grave pour la politique, si au contraire ils se détachent des appareils et des hommes qui les dirigent pour se consacrer à la vraie politique, celle qui s'intéresse
au citoyen et veut lui redonner la place centrale qu'il mérite, alors souhaitons que de nombreux Français se désenchantent de la politique et cessent comme vous de croire aux mirages.

francoischarles 07/11/2013 09:19



merci chere amie, 


je pense que vous parliez d'un autre article que celui ci