Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog philosophique de francois CHARLES

Dijon : mon serment de Koufra

24 Janvier 2013 , Rédigé par francoischarles Publié dans #politique

En 1941, Leclerc délogea les Italiens de l’aérodrome stratégique de Koufra en Lybie et fit le serment de libérer Strasbourg, ce qu’il réalisa.

 

En 2002, non encore revenu en Cote d’Or, j’ai entendu que la droite avait perdu la ville de Dijon, où j’avais fait ma scolarité et où j’avais milité et collé des affiches dès l’âge de 16 ans. Venant pourtant de quitter la politique locale,  je me suis juré de l’aider à la faire reprendre, voire de la reprendre. C’est d’ailleurs comme cela que je me suis présenté au sénateur maire, en plaisantant à moitié la première fois, s’il s’en souvient.

 

Dès mon retour en 2009, j’ai commencé à savoir pourquoi nous avions perdu la ville, certes dans des conditions particulières, sans que la gauche ne l’ait d’ailleurs vraiment prise … J’ai apporté mon soutien et parfois retoqué avec méthode certaines constats non réalistes et apporté une certaine vision. J’ai appris à connaitre les candidats, leurs forces et leurs faiblesses. J’ai beaucoup appris et écouté pendant les différentes élections, les réunions de quartier ou de conseil municipal et par mes différentes activités. J’ai par ailleurs côtoyé le pouvoir en place qui a repris récemment certaines distances en considérant quelques interrogations comme des attaques mais a aussi sorti le tigre de sa cage. Je sais désormais que je dérange de chaque coté car si chaque personne ayant reçu des pressions des deux bords à cause de mon courage et de mes actions m’apportait un grain de riz, je pourrais faire un gâteau !

 

Je félicite le maire actuel de ses réalisations et de ses grands travaux. Nous avons une ville qui respire même si les impôts vont augmenter. Mais il les a réalisés parce que Dijon en avait besoin et dans l’intérêt général pour tous les dijonnais en restant bienveillant envers les commerçants s’ils adhéraient à une association... Je me suis souvent affronté avec mes anciens amis de droite en disant que j’aimais le tram, qu’il fallait plus y apporter une veille qualitative que le matraquer car nous n’allons tout de même pas le démonter même s’il est trop petit et qu’il manque des parkings pour les non dijonnais. Mais je remarque que certains candidats de droite continuent sur ce créneau. Ce n’est pas ma politique. On peut aussi se demander pourquoi il ne va pas à Fontaine d’Ouche, sans doute pour éviter les risques de dégradation … sociale.  

 

F. Rebsamen est fin stratège et a réalisé les travaux pendant la bonne fenêtre de tir qui lui permettra de remporter encore une fois les élections, d’autant plus facilement qu’il n’a pour l’instant plus de candidat solide en face et en bon chef de guerre, vient d’ailleurs de le regretter. La menace s’est transformée en risques diffus.

 

Vous connaissez mes publications et mon positionnement politique. Je vais décevoir celles et ceux qui me poussent pour 2014 à Dijon devant notamment mes idées, mes méthodes, ma connaissance globale du système et mes actions de terrain. Mais comme dit Axel Poniatowski, si je me présente, c’est pour gagner. Il est évident que F. Rebsamen l’emportera … sauf si peut etre une pointure très connue avec une stature est parachutée. Le nom d’Arnaud Danjean circulait un moment et il n’est pas pour déplaire s’il apprend néanmoins à mieux dominer le maire actuel. Mais au fait s’est-on posé la question de savoir si F. Rebsamen se représentera-t-il ?

 

Dans stratégie, il y a « quand » et 2014 est pour moi consacrée à une autre élection parlementaire, à moins que je ne me consacre à une autre ville du nord de la Cote d’Or ... Je devrai également choisir car je me suis engagé à l’unicité des mandats si parlementaires. Mais ne l’oublions pas, Dijon reste pour moi mon serment de Koufra…

 

François CHARLES

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article