Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog philosophique de francois CHARLES

Souvenirs de femme

9 Novembre 2013 , Rédigé par francoischarles Publié dans #poésie

Souvenirs de femmes

 

Aujourd’hui elles sont cent

Enfin depuis hier

Enfin depuis longtemps

Mais c’est bien aujourd’hui

Que je veux faire une pause

Pour mieux les ressentir

Pour mieux m’en souvenir

Pour mieux les déguster

Pour mieux me rappeler

De ces perles intérieures

De ces formes alléchantes

Fines, longues et sensuelles

Souvent brunes, parfois blondes

Qui donnent de l’envie

Qui donnent du plaisir

Et du plaisir encore

Mais qui donnent aussi

Une élévation d’âmes

Un bonheur partagé

Dont nous avons besoin

Dans ce monde embrumé

 

Faire une pause de cent ans

Pour mieux comprendre la chance

Qui m’a été donnée

De parcourir ces corps

Ces cœurs et puis ces âmes

De faire ces longs baisers

Doux ou parfois fougueux

De regarder ces yeux

De caresser ces nuques

Ces seins et puis ces hanches

De caresser ces dos

Ces jambes et puis ces fesses

Et de les embrasser

Et même plus encore

Sans oublier bien sur

De bien me délecter

Du lieu si accueillant

Pour mieux s’y engouffrer

 

Certaines vous regardent

Comme Dieu le sauveur

Les yeux très dilatés

En attente d’amour

En vœu d’une autre vie

Certaines envoient des signes

Une main sur le cou

Des bas un peu voyants

Une jupe un peu courte

Ou alors par un trait

De noir chocolat

Que vous viendrez lécher

Sur une joue bien jolie

Certaines boiront du vin

Et d’autres du champagne

 

Certaines veulent vous manger

Comme elles mangent une salade

Certaines se délectent

De vos tres beaux atouts

Certaines attendent en vous

L’amant qui saura bien

Certaines attendent en vous

Le père et puis l’épaule

Et sont émerveillées

De l’osmose qui germent

Avec leurs enfants

Quand elles en ont déjà

Quand elles vous les présentent

Quand elles l’ont décidé

 

Certaines veulent évoluer

Pour encore mieux vous plaire

Pour encore mieux sentir

Ce que vous allez faire…

Et puis leur faire encore

Et encore et encore

Tellement elles en demandent

Tellement elles veulent jouir

De la vie c’est certain

D’ailleurs c’est un remède

Pour les problèmes de peau…

Certaines aiment ceci

Et d’autres aiment cela

Certaines ne comprennent pas

Que j’aime autre chose

Certaines aiment la musique

D’autres ne savent pas chanter

Certaines font la cuisine

Et d’autres ne font rien

Celles-ci je les évite

Même si moi je fais tout

 

Certaines vont vous tromper

Car elles aiment jouer

Certaines vont le faire

Car vous aurez fauté

Ce que j’ai fait trois fois

Nous sommes tous humains

Certaines vont vous quitter

Car vous n’aurez pas su

Certaines vont vous blâmer

Plutôt que bien avouer

Qu’elles se seront trompées

Certaines vont vos blâmer

Car vous serez parti

En ayant trop vite cru

Que vous pourriez ma foi

Vous détacher vraiment

Des aspects trop physiques

Certaine va se moquer

Que vous ayez connu

Avec elle les transes …

Certaines vont avoir peur

D’une trop grande intuition

 

Mais comme je l’enseigne

Nous sommes qui nous sommes

Il ne faut pas changer

Mais simplement comprendre

Qui est votre autre moi

Qui peut vous jouer des tours

Et en jouer à bien d’autres

Et qui peut provoquer

Chez bien des hommes jaloux

Mais bien aussi des femmes

Menaces et belles insultes

Et parfois même de mort

 

Parfois je les retrouve

Et se retrouvent ensemble

Et elles ne savent pas

Qui est qui, qui est quoi

Ou parfois elles le savent

En bonne intelligence

 

J’ai encore cinquante ans

Pour enfin découvrir

La femme qui saura

Rassembler à la fois

Mes 25 ans vécus

Proche de l’esthétisme

Quasiment absolu

Et les trop peu de mois

Proches de l’intelligence

Proches de la raison

Proches de l’équilibre

Proches de l’écoute active

Qui permet de tout faire

Sans même se parler

Qui permet de tout dire

Sans même se heurter

Qui permet de s’aimer

Sans même le regretter

Qui permet de comprendre

Sans même devoir juger.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article