Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog philosophique de francois CHARLES

ma vision sur le sport

17 Mars 2013 , Rédigé par francoischarles Publié dans #mon programme politique

Sport

 

Le sport est à la fois un lien, un facteur de santé mais également une école de vie avec un gout de l’effort, du dépassement de soi et de la récompense. Nous le connaissions pourtant jusqu’au milieu du siècle dernier.

Les grandes écoles aiment se rencontrer et défendre leurs couleurs. C’est un vrai lieu d’échange au-delà des rencontres thématiques professionnelles. Savez-vous qu’aux Etats-Unis les chefs d’entreprises s’évaluent aussi avec leur niveau de golf ? Mais des rencontres ont lieu également au football, au rugby et dans bien d’autres sports. Le sport, comme la musique, est un lien universel, ne l’oublions jamais.

Il est dommage de constater encore des cas de dopages dans le sport de haut niveau comme s’il fallait se doper pour faire la différence. Ayant conservé une attitude sportive, j’emploie souvent le sport en management car l’erreur se voit rapidement et on ne triche pas, sauf si l’on se dope de façon illicite. Il va falloir aussi comprendre pourquoi le champion cycliste américain ne s’est jamais fait contrôler positivement. A détriment de certaines capacités réelles de sportifs, chaque exploit exceptionnel devra donc encore une fois être suspicieux.

Nous devons tout mettre en œuvre pour accueillir une nouvelle fois les Jeux olympiques avec de vraies méthodes marketing et une réelle efficacité de réalisation et de persuasion sans penser avoir déjà gagné, comme dans certains autres contrats. Le sport c’est aussi cela.

Les sportifs passent souvent la moitié de leur temps à chercher de l’argent. Ceci doit être révolu afin qu’ils se concentrent sur leurs performances. Nous pouvons créer des structures financières et de défiscalisation associatives ou privées pour investir sur les domaines délaissés médiatiquement et qui pourtant sont populaires. Un sponsor investit parce qu’il y croit ou à cause de l’image que le champion va attirer sur lui pour se faire connaitre. Mais un sponsor peut également aider financièrement et de façon défiscalisée soit par passion, par image ou par intérêt comptable en laissant le choix à une structure de bien gérer sa mise.  C’est en ce sens que j’ai créé l’Association de Soutien du Sport Français (ASSF).

Sur un autre créneau financier, il convient de créer des dispositions fiscales et matérielles pour les frais de déplacements des familles accompagnant les jeunes pour chaque compétition. L’ASSF pourrait aussi permettre cela.

Comme nous l’ont montré nos voisins Britanniques lors des jeux olympiques, nous devons maintenir et même accroitre la recherche technologique avec des marques françaises ou européennes. Les fonds européens doivent aider à la création de marques européennes innovantes. Je me réjouis aussi que de grandes marques de distribution aient créé leurs laboratoires et leurs fabrications au profit du plus grand nombre.

Je me félicite du retour de la fabrication de skis en France. Il existe aussi des fabricants de ski en bois et bois carbone dans le jura. Je me souviens que ces skis avaient attiré attention voire convoitise quand je les avais chaussés et montrés lors des démonstrations des fabricants à Mégève.

Nos champions olympiques sont des modèles pour nos générations futures et ils représentent la France, comme tous les autres athlètes. Entendre l’hymne national, c’est voir la France toute entière. J’ai pu établir un classement européen lors des derniers Jeux et ce ne sont plus les Etats-Unis et la Chine qui sont en tète. Mais pourquoi ne pas entendre l’hymne européen et ensuite l’hymne français ou allemand etc … Ce sera la particularité européenne.

Nous devons aussi valoriser les métiers d’accompagnement pour faire la différence dans les compétitions et davantage inciter à réguler nos vies et nos conflits grâce au sport et notamment avec le cheval.

Enfin, nous devons miser sur le sport pour l’insertion et la réduction de l’insécurité par la pratique ou l’encadrement. Avant que les policiers ne regagnent leurs commissariats, ils savaient bien que pendant qu’ils jouaient au foot avec les jeunes, il y avait moins de délits…

 

je rebondis sur un reportage en Italie que je viens de regarder. il s'agissait de jeune sachant pratiquer les échasses, comme nous le faisions dans notre village d'ailleurs !   si l'enfant pratiquant dit à un jeune violent : viens jouer avec moi !, l'autre ne viendra pas. Mais si il lui dit .... pas cap de faire des échasses ! l'autre essaiera et tombera certainement la première fois sauf si l'autre lui donne la main...et la relation s'installera

j'ai aussi connu cela lors des stages commando

 

FC

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article