Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog philosophique de francois CHARLES

la conduite tricolore de réunions

24 Août 2013 , Rédigé par francoischarles Publié dans #management

 

Les réunions sont parfois productives, parfois houleuses et parfois non constructives du fait d’un certain étouffement de certains, d’absence de compréhension, de motivation, de créativité ou de prise de responsabilité.

 

Une solution consiste à permettre à tout le monde de s’exprimer,  susciter mais également d’alimenter le débat : « la conduite tricolore ». Rien à voir avec un quelconque aspect patriotique mais regardez plutôt vers les feux tricolores qui régulent notre circulation, ui est un code de conduite commun à tous.

 

Par François CHARLES

Coach, conseil, formateur et auteur en stratégie, management et développement personnel

http://novial.overblog.com

 

Le management et la conduite tricolore des réunions bâtissent peu à peu une équipe efficace et performante qui s’autorégule et qui se prend en charge en se permettant toujours d’aller voir le manager mais moins souvent, car devenu davantage porteur de sens. Mais elle a souvent besoin au départ et de façon régulière d’une régulation individuelle et collective. Ils permettent aussi d’éviter la cacophonie improductive.

 

Le principe est très simple et je m’en sers également pendant mes formations en entreprises ou en université ou en interventions. Chaque auditeur ou collaborateur dispose d’un jeu de carton rouge, orange et vert. Dès que quelqu’un détecte un problème, un risque ou un danger, ne comprend pas ou veut émettre une remarque, il lève le carton orange ou rouge en fonction du degré d’importance.

 

Mais dès que cet aspect est émis et partagé en séance, l’astuce du porteur de sens est de pouvoir d’abord donner la parole à ceux qui auront levé le carton vert, signifiant qu’ils peuvent répondre.  

 

Vous pouvez également utiliser les cartons pour les votes de résolution ou les prises de décision où les cartons orange peuvent ainsi parfois poser les bonnes questions complémentaires.

 

Ce mode de participation permet aussi et surtout aux introvertis de mieux prendre la parole et aux autres de mieux préparer la réponse, voire de s’interroger sur ce qu’ils ont manqué, en fonction de la couleur du carton mis en évidence. Un peu comme quand quelqu’un pose une question qui semble simple et que la moitié des participants prend son stylo…

 

Cet acte est également plus fort qu’un doigt levé et exprime une réelle participation et un engagement. Je me souviens d’une mission où le directeur général cherchait un entrain pour son équipe et où le manager s’était dévoilé en parent trop normatif et bienveillant directif cassant toute initiative ou synergie de groupe venant de la base. Quand l’équipe levait bien haut le vert sur une résolution d’amélioration, il était plutôt sur un vert au raz de la table, voire d’un orange, un peu comme quand l’équipe voit la jeune femme et le manager la vieille dans la fameuse image que vous connaissez sans doute …

 

IMG-20130823-02235.jpg

 

 

Ici, il n’y a pas de cartons jaunes comme dans le sport ni de contraventions ou de points retirés comme dans le code de la route, mais il est également recommandé de freiner à l’orange plutôt qu’accélérer et provoquer un accident ou un violent coup de frein souvent dangereux pour les autres. Le risque était-il acceptable ? Nous le saurons peut-être dans le prochain article sur le risk management.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article