Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog philosophique de francois CHARLES

Rêves européens - Préambule - Sommaire - Chapitre 1 Le rendez vous psychanalytique

10 Octobre 2015 , Rédigé par francoischarles Publié dans #europe, #Rêves européens

Rêves européens

François CHARLES

PREAMBULE

Cette pièce de théâtre mêle des éléments historiques, politiques, et même personnels ainsi que quelques convictions qui ouvriront la curiosité.

Nous aurions pu prendre un autre personnage comme interlocuteur que Nicolas Sarkozy, qui devrait sans doute penser autrement pour agir autrement et peut-être continuer son rôle de bâtisseur de cathédrale mais au niveau européen.

Mais l’essentiel était d’identifier quelqu’un de fort dont l’Europe a besoin.

Ici les morts parlent pour eux-même et pour les vivants qui n’ont donc rien à craindre d’une fausse interprétation et qui n’ont donc pas non plus de raison de déclencher une guerre ou quelques représailles.

Beaucoup ne sont pas cités et qu’ils ne m’en tiennent pas rigueur du haut de leur Olympe ou assis sur leur siège et plutôt bien assis. Leurs admirateurs sauront me le rappeler !

L’Europe est je crois l’idée qui rassemble en fait le plus ! Sauf que chacun a ses propres lunettes sur la question.

Mais qu’importe ! Ô toi lecteur et spectateur qui entendra cette pièce, puisse faire en sorte qu’elle alimente nos efforts et nos moyens de conviction, pour nous pauvres insolents de la politique réaliste et humaine.

Oyé, que le rêve commence …

Sommaire

Le rendez vous psychanalytique

Rencontre avec Marc Aurèle

Rencontre avec Charlemagne

Rencontre avec Louis XI et Charles le Téméraire

Rencontre avec Charles Quint et François 1er

Rencontre avec Louis XIV

Rencontre avec Pierre le Grand

Rencontre avec Napoléon 1er

Rencontre avec Thomas Jefferson

Rencontre avec François–Joseph 1er

Rencontre avec Hitler

Rencontre avec Churchill et Wellington

Rencontre avec Jean Monnet et Robert Schuman

Rencontre avec De Gaulle et Georges Pompidou

Rencontre avec François Mitterrand

Rencontre avec Dieu et Satan

Rencontre avec un extraterrestre

Rencontre avec soi-même

CHAPITRE 1 - Le rendez-vous psychanalytique

La Scène se passe chez un psychanalyste – coach ….

  • S : Bonjour, j’espère que je ne suis pas trop en retard

  • P : Asseyez vous, il vous reste encore 45 minutes

  • S : Ah, bon oui c’est vrai, j’suis plus président, enfin si c’est pas la même chose

  • P : C’est parfois dur de redevenir normal

  • S : Comme vous dites !

  • P : Alors dites moi, que puis-je faire pour vous ?

  • S : Oh, c’est assez simple et à la fois compliqué

  • P : Je suis là pour ça

  • S : Heureusement que certains essaient de me comprendre

  • P : Je suis là pour ça

  • S : Alors voilà … euh… dites moi, ce qu’on se dit reste entre nous, hein parcequ’avec toutes les affaires qui courent, je n’voudrais pas que ça se sache trop. Je suis content que la salle d’attente soit de l’autre côté car chez un de vos confrères, j’ai eu la malencontreuse expérience d’entendre un ami raconter sa vie alors que j’attendais mon tour. Et du coup je suis parti.

  • P : Alors dites moi

  • S : Je viens vous voir car depuis un certain temps je fais des rêves étonnants

  • P : Des rêves étonnants ?

  • S : Oui… disons.. historiques

  • P : Vous refaites l’histoire ?

  • S : Non, c’est plutôt l’inverse

  • P : L’inverse ?

  • S : Oui oui…. Des personnages illustres viennent me voir dans mes sommeils le soir et pendant mes petites siestes

  • P : Oh c’est un honneur !

  • S : Oui, oui mais j’aimerais savoir ce que je dois en conclure et en tirer et comment les faire éventuellement partir de mes songes. J’ai parfois l’impression qu’ils sont bien présents

  • P : Ah, la politique, ce n’est pas mon truc ni mon boulot

  • S : Mais il ne s’agit pas de ça, même si je sais que vous ne dites pas la vérité

  • P : Disons que j’en ai fait mon deuil…Et donc ?

  • S : Ils veulent me pousser à en reprendre pour un tour, ce que j’ai déjà entrepris de faire mais comme mon ami Berlusconi

  • P : Et cela vous déplaît ?

  • S : Non, mais oui enfin, je ne sais pas sauf qu’il ne s’agit pas de ce que vous pensez

  • P : Ah ?

  • S : Oui, une partie des militants, enfin … de moins en moins, sont contents que je sois revenu pour remettre la France sur les rails, ce qui solutionnera beaucoup de choses à droite, sauf contre François Fillon qui va me causer bien des soucis…et ne parlons pas de Juppé, le traître

  • P : ah ? il ne s’agit pas d’un arrangement entre vous ?

  • S : Non…

  • P : S’agit-il d’une autre fonction ? directeur général du FMI ?...

  • S : Vous vous moquez ?

  • P : Euh non, maintenant que vous êtes conférencier – président de parti, un peu pour être président de quelque chose non ?

  • S : En effet, mais je m’ennuyais vite

  • P : Comme Napoléon ? Alors donc ?

  • S : Ils veulent que je m’occupe de l’Europe

  • P : Ah ? et cela vous déplaît-il ?

  • S : Eh bien, je ne sais pas, c’est vrai que la convention de juin c’était un peu un flop …

  • P : Mais si je me souviens bien, quand la France a pris la présidence du Conseil européen, vous avez su faire de grandes choses non ?

  • S : Oui, à part avec le Maghreb, comme ensuite avec « l’homme africain ». Zon rien compris

  • P : Vous pensez que les peuples européens y comprennent quelque chose ?

  • S : On ne leur demande pas de tout casser quand on leur demande leur avis !

  • P : Oui mais l’Europe doit être plus forte déjà à l’intérieur non ?

  • S : il faut sans doute remodeler tout cela et vos méthodes seraient sans doute les bienvenues pour faire comprendre certaines choses. Je les utilise parfois

  • P : Si vous le dites. Mais … que vous disent-ils au juste ?

  • S : Je vais vous le raconter

  • P : Combien sont-ils ?

  • S : pour l’instant quelques uns mais ils peuvent être nombreux !

  • P : Ah

  • S : Ah ?

  • P : Oui… je vous propose de les traiter un par un

  • S : Bon

  • P : Une séance par personnage

  • S : Ah ?

  • P : Oui

  • S : Bon

  • P : Non ?

  • S : Si si… il faut tirer cela au clair, je vais nous enregistrer alors

  • P : Pourquoi pas. Vous vous souvenez des premiers ?

  • S : Euh..

  • P : Non ?

  • S : Si

  • P : Bien, alors donc à la semaine prochaine

  • S : D’accord

  • P : Au fait, accueillez les avec bienveillance même si vous ne les aimez pas, puisque ce n’est pas vous qui les choisissez

  • S : D’accord

  • P : Je compte sur vous

  • S : Vous n’allez pas être déçu !

  • P : Avec vous qui sait !. Bien, les 45 minutes sont passées

  • S : Vous attendez qui ?

  • P : Ça vous intéresse ?

  • S : Euh non …

  • P : Ne le dites à personne, c’est François !

  • S : Fillon, ??????

  • P : Non… Rebsamen… Sauvadet…Hollande ! rassurez vous ! sourire ! allez à bientôt !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article